cent19 juin 2012

Par entrascite | Suggestions des internautes


  • De quoi s’agit-il ?

centième partie de l’euro

     
     
  • Des pistes pour se renseigner

Le mot centime prête à confusion avec les centimes de francs (suisses, ou les anciens francs français ou belges, dont on peut parler au passé). D’où la tendance à utiliser le mot anglais cent, qui est tout aussi ambigu (100e partie du dollar).

     
     
  • Propositions

centieuro, c€

     
     
VN:F [1.9.7_1111]
Évaluation : 1.0/10
cent, 1.0 out of 10 based on 7 ratings


17 commentaires à “cent”



  1. Peregrine dit :
    28 février 2014 à 17 h 11 min

    « cent » est le terme officiel européen. Gardons « cent » et voilà.

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : 0
  2. epitre dit :
    21 novembre 2012 à 22 h 52 min

    on a réussi à garder le mot « franc » lorsqu’on est passé des nouveaux francs aux anciens francs.
    On arrive/arrivait à savoir de quels centimes (francais, belges, suisse) selon le contexte.
    Je pense que l’on peut garder centime et ne pas se tromper.
    Il y a des mots français qui portent bien plus à confusion.
    Je pense au mot « plus ».
    « Il a plus faim » et « il n’a plus faim » portent extrêmement à confusion (bien plus que centime). Il faudrait faire quelque chose pour ce mot!
    ps : désolé pour le hors-sujet.

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : -1
  3. LeCygne dit :
    8 octobre 2012 à 16 h 44 min

    Tout le monde utilise « centime » adjoint de « d’euro » si besoin est. Il n’y a pas à cherhcer de problèmes là où il n’y en a pas.

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : +2
  4. yucerre dit :
    11 septembre 2012 à 19 h 11 min

    « follower », dont l’équivalent français, puise sa source dans le verbe suivre, d’où le terme :
    « suiveur », qui dés 1190, définit bien celui qui suit, mais avec un sens péjoratif, une femme, par exemple. En 1872, apparaît le sens contemporain, soit celui, celle qui suit, dans le sillage d’un chef de file,d’un genre donné, ce qui nous autorise à le distinguer du premier.
    Ainsi, ce « follower », devient « suiviste ».
    « suivisme » en représenterait la dioctrine.

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : -1
  5. yucerre dit :
    11 septembre 2012 à 18 h 33 min

    plus par empressement que superstition, ont été comptées 14 au lieu de 13 années !

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : -1
  6. yucerre dit :
    10 septembre 2012 à 19 h 36 min

    La pièce d’un centime d’euro, date de 1999. Le terme « cent » date
    de 1080 et « centième » (centiesme exactement) a presque huit siècles et demi. Alors, pourquoi l' »eurième » ne naîtrait-il
    point aujourd’hui, succèdant à ce bon vieux « centime », aprés 14 ans de service européen ?

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : -3
    • entrascite dit :
      10 septembre 2012 à 23 h 25 min

      Le suffixe « ième » ne signifie pas « 100e partie ». C’est le préfixe « centi » qui a cette signification : centimètre, centilitre, centigramme… D’où le centieuro, noté c€. Certains prix doivent être chiffrés au millieuro près (trois chiffres après la virgule), par exemple le litre d’essence à la pompe.

      VN:F [1.9.7_1111]
      Note : -1
  7. yucerre dit :
    10 septembre 2012 à 12 h 07 min

    La provocation a des limites…
    Allusion à cette intrusion en anglais, d’ailleurs sans aucune
    intelligibilité !
    (aprés 2h du mat, on peut dérailler)

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : +1
    • entrascite dit :
      10 septembre 2012 à 12 h 47 min

      C’est un robot spammeur. J’ai voulu le signaler, mais le lien proposé dans le mél que j’ai reçu mène à une page d’authentification que mon identifiant ne permet pas de passer. J’ai envoyé un message pour signaler ce dysfonctionnement.

      VN:F [1.9.7_1111]
      Note : 0
  8. PaulO dit :
    21 juillet 2012 à 14 h 01 min

    On utilisait centime (et franc) pour les francs français, belges et suisses sans problème. Et francs CFA et autres…
    Pourquoi centime poserait-il un problème aujourd’hui ? A cause du dollar ? De sa force ?
    Il me semble que c’est chercher un poil sur un œuf et que cela pose un problème pour ceux qui ne parlent qu’en dollars.
    Autour de moi, j’entends centimes et personne ne fait de confusion.
    (Mes excuses pour les erreurs d’orthographe dans le message précédent).

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : +2
  9. PaulO dit :
    21 juillet 2012 à 10 h 15 min

    On utilisait centime (et franc) pour les francs français, belges et suisses sans problème. Et fran CDA et autres…
    Pourquoi centime poserait-il un problème aujourd’hui ? A cause du dollar ? De sa force ?
    Il me semble que c’est chercher un poil sur un œuf et que cela pose un problème pour ceux qui ne parlent qu’en dollars.
    Autour de moi, j’enteds centimes et personne ne fait de confusion.

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : +1
  10. Zinnkoepfle-Niadrbrennla dit :
    18 juillet 2012 à 23 h 05 min

    Avec mes excuses pour l’envoi en double – simple erreur de « manip » – et les fautes de frappe. Je viens de rentrer du travail, assez fatigué et de surcroît avec un clavier différent à la maison.

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : 0
  11. Zinnkoepfle-Niadrbrennla dit :
    18 juillet 2012 à 22 h 53 min

    À Anoup:
    je confirme dans ma subjectivité que dans le langage parlé «cent» (prononcé « sènt ») est assez fréquent. Exemple au hasard, totalement ascientifique mais représentatif du réel de la pratique du français et des langues de France aux franges géographiques de la mère-patrie: les épouses des pâtissiers d’Alsace l’utilisent.
    À tous:
    du point de vue phonologique, «cent» prononcé comme ci-dessus, c’est-à-dire comme est prononcé le centième du dollar étatsunien, est peu compatible avec le principe d’économie lingustique car il se termine par une labiodentale occlusive (« t »).
    De ce point de vue, « centime » est bien plus favorable car le « i » qui suit la labiodentale occlusive « t » a tendance à amoindrir les deux inconvénients phonologiques en ce sens qu’il réduit la tension musculaire péribuccale et la pression intrabuccale au point de contact (de la langue contre les dents) engendrés par l’occlusion. Celle-ci n’est plus complète car durant le processus de l’occlusion labiodentale le locuteur anticipe la prononciation de la voyelle « i » et donc laisse passer de l’air entre la langue et les dents. Autrement dit, « centime est tout simplement plus agréable à prononcer.
    « Centieuro » rajoute une voyelle, ce qui est contraire au principe d’économie linguistique dans son acception morphosyntaxique.
    Le suffixe « -ime » s’inscrit tout naturellement dans la morphosyntaxe du français (pensons à millésime, infime et les fameux « minimes » de la chanson « Toulouse » de Claude Nougaro).
    Ma proposition est donc de conserver « centime ». Ne cherchons pas plus loin.
    Compte tenu des considérations ci-dessus, avec « centime » on peut faire coup triple:
    – offrir l’aisance phonologique en français
    – cultiver la langue de France – puisque nous sommes bien ici dans un site de la délégation générale à la langue française ET AUX LANGUES DE FRANCE – non romane qu’est l’alsacien, les Alsaciens pouvant revenir au « centim » (prononcé « sàndim ») intégré dans l’alsacien depuis la langue de la mère-patrie et alsacianisé par adaptation phonologique selon le principe d’économie linguistique
    – favoriser l’entente franco-allemande car « ein Zentim » s’inscrirait aussi dans le génie moderne de la langue allemande et offrirait l’aisance phonologique du point de vue du principe d’économie linguistique en allemand; je ne vois pas, en effet, les allemands simultanément conserver l’euro et désigner sa centième partie par « Pfennig »!! Tout au plus pourraient-ils se réapproprier avantageusement, toujours du point de vue phonologique et de celui du principe d’économie linguistique, le « Groschen » qui désignait la pièce de 10 Pfennige et dont la prononciation est plus courte que celle de « zehn Zentime ».
    Reconnaissons que notre bon vieux « centime », même « récupéré » pour représenter le centième non plus du franc maise de l’euro, présente de gros avantages et peut encore généreusement se rendre utile!
    Quant à la confusion avec le centime suisse, n’exagérons rien; on cultiverait simplement un sympathique esprit de famille… transfrontalier.

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : 0
  12. MarcL dit :
    16 juillet 2012 à 12 h 11 min

    Presque tout le monde emploie le mot centime… quel intérêt de chercher autre chose ?

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : +1
  13. Anoup dit :
    22 juin 2012 à 23 h 11 min

    Je ne sors peut-être pas assez, mais je n’ai jamais entendu personne employer « cent » en français pour désigner un centime d’euro. Ni confondre un centime d’euro avec un centième de franc. Le centième d’euro s’appelle d’ailleurs céntimo en espagnol et centesimo en italien. Il vaudrait mieux demander aux Etatsuniens de rebaptiser leur monnaie, parce que leur dollar pourrait aussi bien se confondre avec le dollar canadien, australien ou hongkongais.

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : +2
  14. thomas dit :
    20 juin 2012 à 8 h 57 min

    Je travaille dans un magasin (bio!) et je dis le mot CENTIME environ 100 fois par jour. Personne n’a remarqué. CENTIÈME sera pas mal et CENT est un mot d’origine français!

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : +1
    • entrascite dit :
      20 juin 2012 à 17 h 07 min

      Je ne dis pas que « centime » est mal compris, mais qu’il est imprécis. Les préfixes centi, milli, kilo, méga utilisés pour les grandeurs physiques peuvent être étendus aux monnaies, surtout que leur abréviation est bien pratique. 1 M€ pour un million d’euros, 1 c€ pour un centieuro.
      Le mot « cent » est d’origine française, mais si vous le prononcez à la française, il sera confondu avec le nombre.
      Le mot « centième » a déjà une autre signification, et il est tout aussi imprécis que centime.

      VN:F [1.9.7_1111]
      Note : +1

  15.  

Laissez un commentaire à


Vous devez vous authentifier ou vous inscrire pour publier un commentaire.


Les termes les plus utilisés

Geek (44,32.727272727273)
réseaux sociaux (37,27.954545454545)
grande distribution (34,25.909090909091)
communication (32,24.545454545455)
couchsurfing (31,23.863636363636)
thriller (27,21.136363636364)
noob (26,20.454545454545)
Happy Hour (25,19.772727272727)
page turner (25,19.772727272727)
binge drinking (23,18.409090909091)
Feedback (22,17.727272727273)
garden party (22,17.727272727273)
réseaux sociaux (21,17.045454545455)
gay-friendly (20,16.363636363636)
peanuts (20,16.363636363636)
skeleton (20,16.363636363636)
liker (18,15)
bibliothèques (18,15)
sibling (18,15)
cent (17,14.318181818182)
Slash (\backward slash /forward slash) (17,14.318181818182)
veganism (17,14.318181818182)
as soon as possible (ASAP) (16,13.636363636364)
blogueur (16,13.636363636364)
buzz (16,13.636363636364)
Drive (16,13.636363636364)
internet (16,13.636363636364)
eReader (15,12.954545454545)
root (15,12.954545454545)
crowdsourcing (14,12.272727272727)
greenwashing (14,12.272727272727)
Mug (14,12.272727272727)
netlinking (14,12.272727272727)
internet (14,12.272727272727)
Unmanned Aerial Vehicle (14,12.272727272727)
challenging (13,11.590909090909)
FLASHCODE (13,11.590909090909)
User centric (13,11.590909090909)
back office (12,10.909090909091)
mansplain - mansplaining (12,10.909090909091)
User generated content (12,10.909090909091)
baby-clash (11,10.227272727273)
informatique (11,10.227272727273)
Community Manager (11,10.227272727273)
COWORKING (11,10.227272727273)

WP-Cumulus nécessite Flash Player 9 ou supérieur.

Suggérez vos termes

Saisissez dans le champ ci-dessous le terme étranger que vous souhaitez proposer à la communauté

Commentaires récents

1 octobre 2017 mansplain – mansplaining
"Explication de mec" ou "ex...
1 octobre 2017 troll
"provocateur"
1 octobre 2017 data exhaust
"données résultantes"
1 octobre 2017 greenwashing
Eco-mensonge Eco-propagande
1 octobre 2017 Proposez un équivalent français à quantified self
"Auto" me semble abstrait e...

Dernières suggestions

20 octobre 2015
Mtfr


Kebabier

Commerçant(e) préparant et vendant des kebabs ...

20 octobre 2015
vaissellejetable


street food

La cuisine de rue est la mise en vente de plats, boissons ou aliments dans ...

14 octobre 2015
animateur


Trouvez un équivalent français à freakonomics

Vous aurez beau interroger internet sur le sens de freakonomics, aucune définition formelle ne s’y ...

24 septembre 2015
thomas


biohacking

Activité, souvent informelle ou d'amateur, qui exploite ou modifie la biologie d'un être vivant (y ...

17 septembre 2015
thomas


dislike

Fonction de réseaux sociaux qui permet à l'utilisateur d'afficher son déplaisir à l'égard d'une publication. ...

25 août 2015
thomas


smart data

Les smart data (par opposition aux big data) sont le résultat du raffinement de grosses ...

27 juillet 2015
Ray


data exhaust

les données générées par les internautes, un sous-produit de leur navigation et de leur comportement ...