désenfanté10 juin 2014

Par francinedu02 | Suggestions des internautes


  • De quoi s’agit-il ?

parents qui ont perdu un (ou plusieurs) enfant(s)

     
     
  • Des pistes pour se renseigner

Il s’avère que ce mot n’existe pas alors qu’il est, depuis un certain temps déjà, entré dans l’usage aussi bien oral qu’écrit lorsque l’on parle de parents qui ont perdu un (ou plusieurs) enfant. Mais il est évident que sa réelle reconnaissance ne sera pas faite tant qu’il n’entrera pas dans le dictionnaire.

Comment arriver à faire tomber les tabous envers tout ce qui concerne le décès d’un enfant si le statut de ses parents n’est pas reconnu puisqu’il n’a pas de qualificatif ! Pour le décès d’un mari ou d’une épouse, on parle du veuf ou de la veuve ; pour le décès des parents, on parle de l’orphelin. Et pour le décès d’un enfant, rien !

On peut trouver le mot « désenfanté » dans les ouvrages suivants :

Traduction de la Bible par André Chouraqui

Références :

Premier livre de Samuel – Chapitre 15

Shemouél dit : « Comme ton épée a désenfanté des femmes, ainsi, parmi les femmes, ta mère sera désenfantée ».

Prophétie d’Ezéchiel – Chapitre 36

12 Je ferai aller sur vous des humains, mon peuple Israël. Ils hériteront de toi ; tu seras pour eux une possession ; et tu ne continueras plus à les désenfanter.

13 Ainsi dit Adonaï IHVH-Elohîms : Puisqu’ils vous disent : ‘Toi, la dévoreuse d’hommes, tu scelles qui désenfante ta nation’,

14 aussi, tu ne mangeras plus d’humains, tu ne désenfanteras plus ta nation, harangue d’Adonaï IHVH-Elohîms.

Livres écrits par le Docteur Alain De Broca – Pédiatre (Dr. Sc., Doctorant en philosophie)

Référence :

« Adieu Pitchoun » – Paris – Cerf (page 44)

« Deuils et endeuillés » – Paris – Masson – 3ed. 2006 (page 77)

Livre écrit par le Docteur Rita El Khayat – Psychiatre

Référence :

« Le Désenfantement » – Editions Aïni Bennaï – 2002 – Casablanca (Maroc)

Livre écrit par Marie-France Morel – Historienne, GDR /CNRS 1558 (Anthropologie de l’enfance), Paris. Spécialiste de l’histoire de la petite enfance en France du XVIe au XIXe siècle.

Référence :

« Les deuils d’enfants de la conception à la naissance »

Editions L’Esprit du Temps – Collection Etudes sur la mort – N°119 – 2001/1

Paragraphe « Images du petit enfant mort dans l’histoire » (page 17 à 38)

Livre écrit par Patrick Vignoles – Agrégé de Philosophie, professeur de chaire supérieure à Lyon

Référence :

« La perversité » – Editions Hatier – 2000

Sur Internet, avec le moteur de recherche Google, on trouve à ce jour :

- désenfanté : 483 fois

- désenfantés : 3 540 fois

- désenfantées : 6 600 fois

- désenfanter : 6 260 fois

- désenfantement : 1 320 fois

- désenfante : 2 820 fois

Sur le plan de la langue française :

Le principe de la compositionnalité des dérivés est respecté.

Désenfanté trouve bien sa place dans une série homogène qu’il ne dépare nullement, et qu’on peut visualiser à l’aide du tableau suivant :

Nom Verbe non préfixé Verbe préfixé non attesté Adjectif préfixé attesté

aération aérer désaérer désaéré

incarnation incarner désincarner désincarné

œuvre œuvrer désœuvrer désœuvré

enfant enfanter désenfanter désenfanté

Nous avons donc affaire à un néologisme de bon aloi qui ne heurtera pas la conscience linguistique des lettrés et dont l’introduction dans les dictionnaires serait légitime.

     
     
  • Propositions

désenfanté

     
     
VN:F [1.9.7_1111]
Évaluation : 10.0/10
désenfanté, 10.0 out of 10 based on 1 rating


8 commentaires à “désenfanté”



  1. Chambaron dit :
    9 juin 2015 à 0 h 59 min

    Si le mot orphelin n’est suivi d’aucun complément, il s’agit des deux ascendants directs , père et mère.
    Sinon, on précise de quoi on est orphelin, et on peut l’être de nombreuses personnes : orphelin d’un enfant, d’un maître à penser, voire de ses propres idéaux. Même les apiculteurs « orphelinent » la ruche en supprimant la reine pour obtenir plus de gelée royale.
    Si le mot était vraiment nécessité par la réalité sociale ou psychologique de la perte d’un enfant, le langage populaire aurait depuis longtemps engendré le terme adapté. À l’évidence, ce n’est pas le cas, ni en français, ni dans nos principales langues européennes ; on a bien créé désarmé, désargenté, déboussolé, et j’en passe.
    Bon courage pour votre combat…

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : 0
  2. florentis dit :
    3 juillet 2014 à 19 h 22 min

    Si la dérivation est correcte dans la forme, je ne la trouve pas correcte dans le fond.
    .
    le préfixe dé- appliqué à un verbe indique l’action contraire à ce verbe.
    .
    Or, sémantiquement, enfanter signifie « mettre au monde », « donner le jour à un enfant ». C’est une action de la mère (sujet).
    .
    Donc l’action contraire signifierait remettre un enfant dans le ventre de sa mère…
    .
    De plus, dans l’extrait de la bible, « ta grand-mère sera désenfanté » est un passif. Or, c’est l’enfant qui est enfanté, et c’est la mère qui enfante.
    .
    Cela reviendrait à dire que l’on remet la grand-mère dans le ventre de l’arrière-grand-mère…
    .
    En fait, « orphelin » peut s’appliquer aussi bien à un enfant qui a perdu ses parents qu’à un parent qui a perdu ses enfants.
    .
    http://www.cnrtl.fr/lexicographie/orphelin
    .
    B.- Celui, celle qui a perdu un parent, un être cher.
    « Un recouvrement inespéré permit tout juste à ces orphelins de leur propre enfant de s’installer hors de Paris, dans un très humble pavillon de Parc-La-Vallière et d’y respirer en paix quelques jours (Bloy,Femme pauvre, 1897, p.235). »

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : +1
    • francinedu02 dit :
      4 juillet 2014 à 15 h 14 min

      Orphelin vient du latin orphanus. La racine indo-européenne est orbh que l’on retrouve dans le grec orphanos (ορφανός), ainsi que dans le slave robota qui désigne la servitude, le travail forcé, et qui a donné le mot robot, le lien entre orphelin et esclave provenant du fait que les orphelins n’avaient souvent d’autres ressources que de devenir serf pour subsister.

      Toutes les définitions actuelles dans les divers dictionnaires (Larousse – Le Robert – dictionnaire latin) concordent toutes vers une seule et même définition : enfant qui a perdu son père et/ou sa mère.

      Ce statut d’orphelin ne peut donc en aucun cas être adapté pour des parents qui ont perdu un (ou des) enfant(s).

      VN:F [1.9.7_1111]
      Note : 0
  3. Anoup dit :
    3 juillet 2014 à 9 h 56 min

    Perdre un enfant en bas âge était une expérience courante dans les cultures anciennes, mais heureusement beaucoup plus rare aujourd’hui. Si personne n’avait besoin d’un mot spécial quand cette situation était vécue quotidiennement, je trouve qu’il y a beaucoup de vanité et d’égoïsme à vouloir aujourd’hui en faire un statut personnel.En deuil d’un enfant, endeuillé d’enfant, qui a perdu un enfant, me paraît plus clair et plus respectueux.

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : -2
    • francinedu02 dit :
      4 juillet 2014 à 15 h 04 min

      Comment pouvez-vous savoir que personne ne ressentait le besoin d’un mot spécial dans les cultures anciennes lors de la perte d’un enfant ? Aucun écrit ne l’affirme.
      Par contre, le mot désenfanté apparait dans la bible (livre de Samuel)… n’était-ce pas déjà du temps des « cultures anciennes » ?
      Bien sûr, tout dépend de ce que vous entendez par « cultures anciennes ».
      Quand vous dites qu’il y a beaucoup de vanité et d’égoïsme à vouloir en faire un statut personnel, le but de cette démarche n’est en aucun cas « personnel ».
      J’ai réalisé un dossier complet composé de lettres de soutien de professionnels de santé, d’associations qui toutes confondues représentent des milliers de parents, de professionnels de lettres et de familles ainsi qu’une pétition de centaines de signatures … tout cela dans le but de démontrer qu’il existe une véritable demande suite à un réel manque ressenti aussi bien de la part des parents concernés et de leurs entourages que du monde médical, associatif, voire éducatif et littéraire.

      VN:F [1.9.7_1111]
      Note : +1
  4. XXI dit :
    30 juin 2014 à 0 h 33 min

    Aucun problème avec ce mot – il conforme aux règles morphologiques du français (dés + verbe dérivé d’un nom simple).

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : -1
    • DDZ dit :
      23 juillet 2014 à 10 h 41 min

      Un mot peut très bien être conforme aux règles de français et pourtant ne pas être approprié (j’ai expliqué pourquoi dans mon commentaire). ;-)

      VN:F [1.9.7_1111]
      Note : 0
  5. DDZ dit :
    12 juin 2014 à 13 h 46 min

    Qu’on ait besoin (seulement maintenant ?) d’un mot tout comme nous avons « veuf » ou « orphelin » depuis fort longtemps, je peux encore comprendre. Mais désenfantés pour privés d’enfant si les parents en ont plusieurs et que, malheureusement, ils en ont perdu un : là, je ne comprends plus. Il reste bien les autres qui sont encore vivants.
    Pour moi, « endeuillé d’enfant » est plus clair.

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : 0

  6.  

Laissez un commentaire à


Vous devez vous authentifier ou vous inscrire pour publier un commentaire.


Les termes les plus utilisés

Geek (44,32.727272727273)
réseaux sociaux (37,27.954545454545)
grande distribution (34,25.909090909091)
communication (32,24.545454545455)
couchsurfing (31,23.863636363636)
thriller (27,21.136363636364)
noob (26,20.454545454545)
Happy Hour (25,19.772727272727)
page turner (25,19.772727272727)
binge drinking (23,18.409090909091)
Feedback (22,17.727272727273)
garden party (22,17.727272727273)
réseaux sociaux (21,17.045454545455)
gay-friendly (20,16.363636363636)
peanuts (20,16.363636363636)
skeleton (20,16.363636363636)
liker (18,15)
bibliothèques (18,15)
sibling (18,15)
cent (17,14.318181818182)
Slash (\backward slash /forward slash) (17,14.318181818182)
veganism (17,14.318181818182)
as soon as possible (ASAP) (16,13.636363636364)
blogueur (16,13.636363636364)
buzz (16,13.636363636364)
Drive (16,13.636363636364)
internet (16,13.636363636364)
eReader (15,12.954545454545)
root (15,12.954545454545)
crowdsourcing (14,12.272727272727)
Mug (14,12.272727272727)
netlinking (14,12.272727272727)
internet (14,12.272727272727)
Unmanned Aerial Vehicle (14,12.272727272727)
challenging (13,11.590909090909)
FLASHCODE (13,11.590909090909)
greenwashing (13,11.590909090909)
User centric (13,11.590909090909)
back office (12,10.909090909091)
User generated content (12,10.909090909091)
baby-clash (11,10.227272727273)
informatique (11,10.227272727273)
Community Manager (11,10.227272727273)
COWORKING (11,10.227272727273)
désimlocker (11,10.227272727273)

WP-Cumulus nécessite Flash Player 9 ou supérieur.

Suggérez vos termes

Saisissez dans le champ ci-dessous le terme étranger que vous souhaitez proposer à la communauté

Commentaires récents

20 septembre 2017 Proposez un équivalent français à street art
urb'art art urbain Créat...
16 septembre 2017 couchsurfing
Le mot "couche" signifiant ...
16 septembre 2017 street food
nourruture ?
5 septembre 2017 Happy Hour
Pour moi, ça serait "l'heu...
5 juin 2017 Podcaster
J'aime bien la terminaison ...

Dernières suggestions

20 octobre 2015
Mtfr


Kebabier

Commerçant(e) préparant et vendant des kebabs ...

20 octobre 2015
vaissellejetable


street food

La cuisine de rue est la mise en vente de plats, boissons ou aliments dans ...

14 octobre 2015
animateur


Trouvez un équivalent français à freakonomics

Vous aurez beau interroger internet sur le sens de freakonomics, aucune définition formelle ne s’y ...

24 septembre 2015
thomas


biohacking

Activité, souvent informelle ou d'amateur, qui exploite ou modifie la biologie d'un être vivant (y ...

17 septembre 2015
thomas


dislike

Fonction de réseaux sociaux qui permet à l'utilisateur d'afficher son déplaisir à l'égard d'une publication. ...

25 août 2015
thomas


smart data

Les smart data (par opposition aux big data) sont le résultat du raffinement de grosses ...

27 juillet 2015
Ray


data exhaust

les données générées par les internautes, un sous-produit de leur navigation et de leur comportement ...