U.A.V. (Unmanned Aerial Vehicle)26 septembre 2011

Par Nicolas | Suggestions des internautes


  • De quoi s’agit-il ?

En langue anglaise, un U.A.V. est un appareil volant (avion, hélicoptère, ballon, etc.) dont le pilote ne se trouve pas à bord.
Le terme français correspondant actuellement utilisé, drone, provient lui-même de l’anglais (et est tombé en désuétude dans cette même langue !).

    • Propositions

    E.V.P.À.D. – Engin Volant Piloté À Distance. / Cet acronyme présente l’intérêt de pouvoir refléter précisément la nature de l’engin, tout en donnant naissance à une série d’acronymes complémentaires. / Tels : E.M.P.À.D. – Engin Marin Piloté À Distance / E.T.P.À.D. – Engin Terrestre Piloté À Distance / E.S.P.À.D. – Engin Spatial Piloté À Distance

      VN:F [1.9.7_1111]
      Évaluation : 2.0/10
      U.A.V. (Unmanned Aerial Vehicle), 2.0 out of 10 based on 21 ratings


      14 commentaires à “U.A.V. (Unmanned Aerial Vehicle)”



      1. florentis dit :
        17 décembre 2013 à 6 h 55 min

        À nouvelle notion, une série de néologismes est nécessaire.

        1° À partir du latin : duco, ducere (conduire)

        télé(con)duire (verbe): conduire à distance.
        télé(con)ducteur (n. m.): celui qui conduit à distance.
        télé(con)duction (n. f.): fait de conduire à distance.
        télé(con)ductif (adj.) : relatif à ce qui permet de conduire à distance (poste télé(con)ductif)
        télé(con)ductivité (n. f) : principe de ce qui permet de conduire un engin à distance.
        télé(con)ductible (adj.) : qui possède la capacité d’être conduit à distance.
        télé(con)ductibilité (n. f.) : capacité d’être conduit à distance (ex : la télé(con)ductibilité des drones).

        un aéronef téléconductible (téléconduction aérienne).
        une spationef téléconductible (téléconduction spatiale).
        une fluvionef téléconductible (téléconduction fluviale).
        une marinef téléconductible (téléconduction marine).
        une terranef téléconductible (téléconduction terrestre).
        un sous-marin téléconductible (téléconduction sous-marine).

        2° On peut parler aussi de télé-navigation.
        Nef est issu du latin navis,
        d’où : un(e) télénef -> engin télé-navigant
        et :
        -> aéro-télénef = Engin Volant Piloté À Distance.
        -> mari-télénef = Engin Marin Piloté À Distance.
        -> terra-télénef = Engin Terrestre Piloté À Distance.
        -> spatio-télénef = Engin Spatial Piloté À Distance.
        -> fluvio-télénef = Engin Fluvial Piloté À Distance.
        -> submari-télénef = Engin Sous-Marin Piloté À Distance.

        Mais en ancien français (dictionnaire godefroy), l’on a toute sorte de déclinaison de nef (navie, nave, naou, navoir, navoi, nau, navicule,..etc)

        donc : télé-navoir, télé-naou, télé-nave, télé-navire, sont des alternatives à télé-nef, à choisir selon l’euphonie (j’aime bien télénaou, ça fait exotique)

        Et on a :
        télé-navette, télé-navicule (télé-nef miniature)
        télé-naval : relatif aux flottes commandées à distances.
        (chantier) aéro-télé-naval, spatio-télé-naval, mari-télé-naval,…etc

        VN:F [1.9.7_1111]
        Note : 0
      2. thomas dit :
        15 décembre 2013 à 15 h 27 min

        Que serait mieux:
        FAUCON
        FAUCONNE
        ÉPERVIER
        ÉPERIVÈRE ?

        VN:F [1.9.7_1111]
        Note : 0
      3. entrascite dit :
        13 juin 2012 à 12 h 00 min

        J’utilise « drone ».

        VN:F [1.9.7_1111]
        Note : 0
      4. thomas dit :
        9 janvier 2012 à 16 h 09 min

        Et si l’on optait pour FAUCON? Bien sûr cet oiseau est doté des pouvoirs remarquables de surveiller et de survoler, et si besoin est, attaquer à sa proie.

        VN:F [1.9.7_1111]
        Note : 0
      5. nikos dit :
        17 octobre 2011 à 18 h 08 min

        drone est très sympathique avec son petit côté SF. A bas les acronymes sans saveur !

        VN:F [1.9.7_1111]
        Note : +6
      6. disonsle dit :
        17 octobre 2011 à 1 h 23 min

        drone est un anglicisme acceptable car il désigne un concept et un objet nouveaux.
        Si l’idée d’enrichir la langue ainsi n’est vraiment pas acceptable, pê aéronef automatique pourrait convenir?

        VN:F [1.9.7_1111]
        Note : 0
      7. Anoup dit :
        27 septembre 2011 à 8 h 12 min

        Mais si on tient absolument à la précision acronymique, je recommande:

        EVHAMPETSBE = Engin volant habituellement autoguidé mais pouvant être téléguidé si besoin est.

        En passant, je ne sais pas où Nicolas a vu que le mot « drone » était en désuétude en anglais. Dans la bureaucratie militaire peut-être (un acronyme d’apparence savante permet une rallonge de budget de 5% au moins), mais on le voit tout le temps dans la presse internationale.

        VN:F [1.9.7_1111]
        Note : 0
        • Nicolas dit :
          28 septembre 2011 à 22 h 06 min

          J’apprécie vos sarcasmes, Anoup. Ils incitent à un dialogue constructif autour de notre intérêt commun pour la langue française.

          Toute les revues anglo-saxonnes s’intéressant sérieusement à ce domaine se sont converties à cette appellation (U.A.V. voire U.A.S. pour qualifier l’engin et son infrastructure de fonctionnement). Par la force des choses (et par un certain zèle atlantiste, diront certains), les Français aussi.

          Hier, les médias français parlaient de drones ; maintenant que notre propre armée (ainsi que la cohorte d’indistriels, journalistes et chercheurs gravitant autour d’elle) diffuse ce sigle anglo-saxon, ce n’est qu’une question de temps avant que le grand public ne l’adopte.

          Agissons maintenant. Proposons une alternative crédible. Car un mot n’est pas toujours préférable à un sigle, cela dépend du contexte.

          VN:F [1.9.7_1111]
          Note : +2
          • Anoup dit :
            29 septembre 2011 à 21 h 33 min

            Le choix du public, on verra à l’usage. Je connais malheureusement trop bien le réflexe des bureaucraties de multiplier les acronymes incompréhensibles réservés aux initiés.

            Mais la traduction française de « unmanned » serait « sans pilote », d’usage ancien en français, sous-entendu: sans pilote à bord. Il serait plus exact que « piloté à distance » (il peut être autoguidé) ou « inhabité ». Pour moi, un avion inhabité évoque plutôt un avion abandonné dans les neiges himalayennes sans personne de vivant à l’intérieur. Alors qu’un véhicule sans pilote peut très bien être habité si on l’utilise pour le transport de blessés, par exemple.

            VN:F [1.9.7_1111]
            Note : +2
      8. Anoup dit :
        26 septembre 2011 à 20 h 56 min

        Je ne vois pas pourquoi il faudrait remplacer drone, mot bien enraciné dans l’usage français, qui ne pose aucun problème de compréhension ou de prononciation, et dont l’origine anglo-saxonne n’est pas spécialement apparente. Au contraire, je trouve qu’il faudrait trouver des termes simples et clairs pour remplacer tous ces acronymes laids, encombrants, proliférants et de plus en plus incompréhensibles.

        Je proposerais bien (mais on peut sûrement trouver mieux):

        Navione = bateau sans pilote

        Carione (ou trekione pour le modèle à pattes) = engin terrestre sans pilote

        Spatione = engin spatial sans pilote

        VN:F [1.9.7_1111]
        Note : +7
      9. ArnaudW dit :
        26 septembre 2011 à 17 h 53 min

        Ce n’est forcement à distance, l’engin peut être autonome non ?
        Si c’est le cas, le terme « à distance » n’est pas admissible.

        E.V.I = Engin Volant Inhabité

        VN:F [1.9.7_1111]
        Note : -2
        • Nicolas dit :
          26 septembre 2011 à 21 h 01 min

          C’est un point intéressant.
          De nos jours, leur autonomie est limitée, mais dans 20 ans peut-être verrons nous voler des engins totalement autonomes et capables de prendre des décisions complexes.
          Ils seront sans doute toujours pilotables à distance. Mais cette fonction bien présente sera peut-être utilisée de manière anecdotique.

          VN:F [1.9.7_1111]
          Note : +1
      10. Igor dit :
        26 septembre 2011 à 11 h 54 min

        A.V.T. pour appareil volant téléguidé ou télépiloté. C’est plus court que piloté à distance…

        VN:F [1.9.7_1111]
        Note : -2
        • Nicolas dit :
          26 septembre 2011 à 16 h 01 min

          Je suis d’accord.

          En ce cas, je propose de remplacer « appareil » par « engin », car il semble qu’un appareil se réfère uniquement à un avion.

          Cela donnerait E.V.T. pour Engin Volant Télépiloté ; E.M.T. pour Engin Marin Télépiloté, etc.

          VN:F [1.9.7_1111]
          Note : +1

      11.  

      Laissez un commentaire à


      Vous devez vous authentifier ou vous inscrire pour publier un commentaire.


      Les termes les plus utilisés

      Geek (44,32.727272727273)
      réseaux sociaux (37,27.954545454545)
      grande distribution (34,25.909090909091)
      communication (32,24.545454545455)
      couchsurfing (30,23.181818181818)
      thriller (27,21.136363636364)
      noob (26,20.454545454545)
      page turner (25,19.772727272727)
      Happy Hour (24,19.090909090909)
      binge drinking (23,18.409090909091)
      Feedback (22,17.727272727273)
      garden party (22,17.727272727273)
      réseaux sociaux (21,17.045454545455)
      gay-friendly (20,16.363636363636)
      peanuts (20,16.363636363636)
      skeleton (20,16.363636363636)
      liker (18,15)
      bibliothèques (18,15)
      sibling (18,15)
      cent (17,14.318181818182)
      Slash (\backward slash /forward slash) (17,14.318181818182)
      veganism (17,14.318181818182)
      as soon as possible (ASAP) (16,13.636363636364)
      blogueur (16,13.636363636364)
      buzz (16,13.636363636364)
      Drive (16,13.636363636364)
      internet (16,13.636363636364)
      eReader (15,12.954545454545)
      root (15,12.954545454545)
      crowdsourcing (14,12.272727272727)
      Mug (14,12.272727272727)
      netlinking (14,12.272727272727)
      internet (14,12.272727272727)
      Unmanned Aerial Vehicle (14,12.272727272727)
      challenging (13,11.590909090909)
      FLASHCODE (13,11.590909090909)
      greenwashing (13,11.590909090909)
      User centric (13,11.590909090909)
      back office (12,10.909090909091)
      User generated content (12,10.909090909091)
      baby-clash (11,10.227272727273)
      informatique (11,10.227272727273)
      Community Manager (11,10.227272727273)
      COWORKING (11,10.227272727273)
      désimlocker (11,10.227272727273)

      WP-Cumulus nécessite Flash Player 9 ou supérieur.

      Suggérez vos termes

      Saisissez dans le champ ci-dessous le terme étranger que vous souhaitez proposer à la communauté

      Commentaires récents

      18 mai 2017 Proposez un équivalent français à street art
      Je ne vois pas ce que la gu...
      18 mai 2017 Proposez un équivalent français pour lifelogging et pour ego surfing
      Non à « surf » qui provi...
      18 mai 2017 Proposez un équivalent français pour lifelogging et pour ego surfing
      L'internaute ne fait pas qu...
      13 avril 2017 Proposez un équivalent français pour lifelogging et pour ego surfing
      Peut-être qu'ego-surfing d...
      13 avril 2017 responsive design
      alors... "format adaptatif"...

      Dernières suggestions

      20 octobre 2015
      Mtfr


      Kebabier

      Commerçant(e) préparant et vendant des kebabs ...

      20 octobre 2015
      vaissellejetable


      street food

      La cuisine de rue est la mise en vente de plats, boissons ou aliments dans ...

      14 octobre 2015
      animateur


      Trouvez un équivalent français à freakonomics

      Vous aurez beau interroger internet sur le sens de freakonomics, aucune définition formelle ne s’y ...

      24 septembre 2015
      thomas


      biohacking

      Activité, souvent informelle ou d'amateur, qui exploite ou modifie la biologie d'un être vivant (y ...

      17 septembre 2015
      thomas


      dislike

      Fonction de réseaux sociaux qui permet à l'utilisateur d'afficher son déplaisir à l'égard d'une publication. ...

      25 août 2015
      thomas


      smart data

      Les smart data (par opposition aux big data) sont le résultat du raffinement de grosses ...

      27 juillet 2015
      Ray


      data exhaust

      les données générées par les internautes, un sous-produit de leur navigation et de leur comportement ...