wrap09 mai 2012

Par thomas | Suggestions des internautes


  • De quoi s’agit-il ?

Repas léger à emporter, composé d’une tortilla enroulé, rempli d’une variété de garnitures (salade, poulet, thon, fromage…)

     
     
  • Propositions

ROULADE

     
     
VN:F [1.9.7_1111]
Évaluation : 5.4/10
wrap, 5.4 out of 10 based on 9 ratings


9 commentaires à “wrap”



  1. DDZ dit :
    21 janvier 2014 à 16 h 31 min

    Au Québec, il ont choisi « roulé » depuis 2001.
    http://www.gdt.oqlf.gouv.qc.ca/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=8872172

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : +1
  2. hpulp dit :
    19 janvier 2014 à 1 h 55 min

    Je dirais « Vrapé »

    le mot n’est pas plus laid que « frappé » dans café frappé, et « drapé » dans drapé de soie… je trouve qu’il évoque même assez bien le plat (le « V » dans la forme, sa confection, et l’aphérèse de drapé, la texture), sans être un acronyme.

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : 0
  3. florentis dit :
    18 janvier 2014 à 2 h 10 min

    Il faut dire un « ROULÉ »
    http://www.cnrtl.fr/lexicographie/roul%C3%A9

    CUIS., PÂTISS. [En parlant de certains mets présentés repliés sur eux-mêmes]

    Gâteau roulé ou, subst. masc., roulé. « Le roulé est une abaisse de biscuit nappé avant roulage de confiture ou de marmelade » (Ac. Gastr. 1962).

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : 0
  4. Kukulkan dit :
    12 janvier 2014 à 21 h 12 min

    un tortillé?
    un enroulé?
    un plié?

    Je pense en tout cas qu’il serait très bien de trouver et de répandre une alternative car ce mot est très laid à lire et à dire…

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : +1
    • thomas dit :
      13 janvier 2014 à 20 h 38 min

      Je suis d’accord avec sa laideur, et je crois qu’une forme de la racine -ROUL- conviendrait bien.

      (1) roulade
      (2) enroulé

      VN:F [1.9.7_1111]
      Note : +1
    • DDZ dit :
      21 janvier 2014 à 16 h 20 min

      Attention à l’emploi fautive de « alternative » qui, dans votre commentaire, est un anglicisme. Il s’agit plutôt d’une autre option, d’une autre solution, d’un autre choix…
      Dictionnaire de l’Académie Française, alternative :
      1. Succession de deux états différents revenant tour à tour. Des alternatives de chaleur et de froid, de pluie et de soleil. Il passait par des alternatives d’euphorie et de dépression. 2. Choix nécessaire entre deux propositions, deux attitudes dont l’une exclut l’autre. Il se trouvait devant l’alternative de se cacher ou de s’exiler. Cette alternative est embarrassante. Il n’y a pas d’alternative, il n’y a qu’une solution.

      VN:F [1.9.7_1111]
      Note : 0
  5. Olivier91 dit :
    6 juin 2012 à 15 h 30 min

    Crepe, voir « mini-crèpe » serait une traduction exacte. On utilise aussi traditionnellement les mots de « roulé » ou de « rouleau » dans nos campagne pour ce genre de présentation.
    Les « farcis », quelque soit leur forme sont aussi proche de l’objet désigné par wrap.
    Tout ça pour désigner un genre de sandwich !
    Wrap est d’abord un mot de marketing, qui sera probablement très éphémère.

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : 0
  6. Zinnkoepfle-Niadrbrennla dit :
    4 juin 2012 à 9 h 57 min

    Pour l’anglicisme «wrap» je propose le français «crépade».
    Voici pour votre esprit critique, l’exposé des raisons de ma suggestion.
    L’anglais «wrap» désigne un ensemble de diverses denrées alimentaires enveloppées dans une bourriole (terme auvergnat désignant une crêpe non sucrée relativement épaisse à rapprocher de l’allemand «Pfannkuchen»), formant ainsi une roulade composite s’inscrivant dans le domaine conceptuel de la restauration rapide.
    Pour une représentation visuelle, voir le site auquel on aboutit à partir du terme de la locution de recherche en anglais «chicken wrap»: http://www.google.com/search?tbm=isch&hl=de&source=hp&biw=946&bih=991&q=%22chicken+wrap%22&gbv=2&oq=%22chicken+wrap%22&aq=f&aqi=g1g-S9&aql=&gs_l=img.12..0j0i24l9.61276.68283.0.69985.16.13.0.3.0.0.129.690.12j1.13.0…0.0.f4AttgvoHS8
    L’équivalent en français qui viendrait spontanément à l’esprit suite à constitution intuitive du mot valise formé par l’apocope «rou» de «roulade» et le terme de «bourriole» n’est à mon avis pas praticable pour deux raisons:
    1. inadéquation au regard du principe d’économie linguistique dans son acception phonétique
    2. inadéquation de la connotation alimentaire, car la composante «bourriole» étant cognitivement mise en rapport avec l’argot «bourratif», ce qui restreint l’intérêt diététique pour de nombreuses personnes malgré tout sensibles au concept physiologique de «ligne» et, par contrecoup, le chiffre d’affaires potentiel des établissement vélomentaires (vélomentaire: mot valise désignant un point de vente de restauration rapide, constitué à partir de l’apocope du l’adjectif «véloce» [synonyme de rapide et toujours utilisé en langue italienne] [et donc «vélo-»] et l’aphérèse de l’adjectif alimentaire [et donc «-mentaire»], d’où l’adjectif «vélomentaire» pour «établissement participant de la restauration rapide», et de surcroît situé dans une zone urbaine où l’on peut aisément se rendre à vélo).
    Il faut donc trouver autre chose.
    Dans cet esprit, je voudrais soumettre à votre esprit critique le néologisme de «crépade», formé à partir de
    – l’apocope de «crêpe» et donc «crép-» (avec, selon la règle phonétique de flexion de la voyelle, celle-ci de «ê» devenant «é»)
    – l’aphérèse de «roulade» et donc «-ade».
    D’où le terme que je suggère de «crépade».
    Du point de vue de l’économie linguistique dans son acception phonétique, la prononciation de «crépade» est aisée (faible tension musculaire péribuccale et faible tension au point intrabuccal de formation des phonèmes centraux «é» puis «a», assorti d’une faible pression intrabuccale née de la formation des consonnes sourde «p» et sonore «d».

    Le terme de «crépade», à part de s’inscrire parfaitement dans la morphosyntaxe du français, aurait par ailleurs à mon avis d’autres avantages importants pour sa praticabilité, dans son acception économico-financière cette fois: en servant de mesure (7 lettres) à la fabrication d’enseignes lumineuses pour établissements vélomentaires, il
    – maintient faible le prix de revient des enseignes lumineuses;
    – en diminue la consommation électrique (lampe à néon de faible longueur);
    – permet une enseigne lumineuse de faible largeur et permet donc la fixation sur des façades étroites, peu coûteuses en taxe professionnelle pour les établissements concernés.
    La fabrication d’enseignes lumineuses (d’établissements de chaîne franchisée américaine) sous forme de deux arches accolées, par exemple, revient incontestablement plus cher qu’une enseigne simple, rectiligne, comportant le mot «crépade» en surcollage, qui permet d’ailleurs la réutilisation de l’enseigne lumineuse par substitution de ce mot par un autre en cas de vente du pas de porte.

    «Crépade» réunit par conséquent tous les avantages d’une marque:
    – avantage linguistique;
    – avantage commercial;
    – avantage fiscal.
    Avec mes cordiales salutations,
    Zinnkoepfle-Niadrbrennla

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : +2
  7. soky dit :
    10 mai 2012 à 18 h 09 min

    Allons-y ! Le durum deviendra une roulade tout comme une crêpe farcie et enroulée. À force de tout vouloir franciser, on perd toutes les nuances de ces préparations culinaires.

    VN:F [1.9.7_1111]
    Note : +1

  8.  

Laissez un commentaire à


Vous devez vous authentifier ou vous inscrire pour publier un commentaire.


Les termes les plus utilisés

Geek (44,32.727272727273)
réseaux sociaux (37,27.954545454545)
grande distribution (34,25.909090909091)
communication (32,24.545454545455)
couchsurfing (31,23.863636363636)
thriller (27,21.136363636364)
noob (26,20.454545454545)
Happy Hour (25,19.772727272727)
page turner (25,19.772727272727)
binge drinking (23,18.409090909091)
Feedback (22,17.727272727273)
garden party (22,17.727272727273)
réseaux sociaux (21,17.045454545455)
gay-friendly (20,16.363636363636)
peanuts (20,16.363636363636)
skeleton (20,16.363636363636)
liker (18,15)
bibliothèques (18,15)
sibling (18,15)
cent (17,14.318181818182)
Slash (\backward slash /forward slash) (17,14.318181818182)
veganism (17,14.318181818182)
as soon as possible (ASAP) (16,13.636363636364)
blogueur (16,13.636363636364)
buzz (16,13.636363636364)
Drive (16,13.636363636364)
internet (16,13.636363636364)
eReader (15,12.954545454545)
root (15,12.954545454545)
crowdsourcing (14,12.272727272727)
greenwashing (14,12.272727272727)
Mug (14,12.272727272727)
netlinking (14,12.272727272727)
internet (14,12.272727272727)
Unmanned Aerial Vehicle (14,12.272727272727)
challenging (13,11.590909090909)
FLASHCODE (13,11.590909090909)
User centric (13,11.590909090909)
back office (12,10.909090909091)
mansplain - mansplaining (12,10.909090909091)
User generated content (12,10.909090909091)
baby-clash (11,10.227272727273)
informatique (11,10.227272727273)
Community Manager (11,10.227272727273)
COWORKING (11,10.227272727273)

WP-Cumulus nécessite Flash Player 9 ou supérieur.

Suggérez vos termes

Saisissez dans le champ ci-dessous le terme étranger que vous souhaitez proposer à la communauté

Commentaires récents

1 octobre 2017 mansplain – mansplaining
"Explication de mec" ou "ex...
1 octobre 2017 troll
"provocateur"
1 octobre 2017 data exhaust
"données résultantes"
1 octobre 2017 greenwashing
Eco-mensonge Eco-propagande
1 octobre 2017 Proposez un équivalent français à quantified self
"Auto" me semble abstrait e...

Dernières suggestions

20 octobre 2015
Mtfr


Kebabier

Commerçant(e) préparant et vendant des kebabs ...

20 octobre 2015
vaissellejetable


street food

La cuisine de rue est la mise en vente de plats, boissons ou aliments dans ...

14 octobre 2015
animateur


Trouvez un équivalent français à freakonomics

Vous aurez beau interroger internet sur le sens de freakonomics, aucune définition formelle ne s’y ...

24 septembre 2015
thomas


biohacking

Activité, souvent informelle ou d'amateur, qui exploite ou modifie la biologie d'un être vivant (y ...

17 septembre 2015
thomas


dislike

Fonction de réseaux sociaux qui permet à l'utilisateur d'afficher son déplaisir à l'égard d'une publication. ...

25 août 2015
thomas


smart data

Les smart data (par opposition aux big data) sont le résultat du raffinement de grosses ...

27 juillet 2015
Ray


data exhaust

les données générées par les internautes, un sous-produit de leur navigation et de leur comportement ...